Mustradem - Musiques Traditionnelles de Demain
Newsletter #41 juillet août 2016
Édito Coucou nous revoilou !

J'avais déjà le titre dans la poche.

Je n'y croyais pas. A ce qui vient de se passer. Personne n'y croyait. Personne ne l'imaginait, même. A vrai dire, au vu des négociations printanières, de ce qui en a filtré et de la hauteur à laquelle le Medef avait placé la barre, tout indiquait que ça allait chauffer. Je nous (1) voyais déjà repartis en Avignon, tract en poche et main sur le coeur. Me voilà bien puni. Je garde donc le titre. Ca m'apprendra.
Si on y réfléchit bien, il y a là quelque chose d'à la fois désespérant et rafraîchissant. Car enfin, qui la sentait venir, cette réforme de l'intermittence ? Ce retour absolument incroyable, impensé, inespéré, à la situation d'avant 2003 ? Non, mais dites-moi ? Ça devrait d'ailleurs mettre au chômage immédiat les Cassandres professionnelles d'un tas de sujets (en vrac : l'Euro, le N'importexit, les élections…). Tout indique dans ce pays un tel durcissement de la négociation salariale et un discours de crise si savamment orchestré, que la voie était ouverte aux économies demandées sur le dos des chômeurs.

Alors, pourquoi ? Il faudra, semble-t-il, porter au crédit de ce gouvernement de socio-démocrates au petit doigt trempé dans le socialisme, et à Manuel Valls en particulier, cet effet quasi pervers de leur propre méthode : le dialogue social mâtiné d'un nuage d'interventionnisme. Autrement dit : le rapport de forces dans l'entreprise, et l'Etat qui siffle la fin de la récré quand le résultat n'est pas conforme aux attentes. 
Quelles étaient les attentes ? Des économies dans les comptes de l'Unedic. Le protocole du 28 avril en propose une flopée, générées par un plafonnement du cumul salaires / indemnités chômage (c'était pas déjà fait ça ?!) ainsi que de la chasse aux "abus" (ça non plus !?) (2) mais surtout un relèvement des cotisations patronales. Or cet accord est le premier négocié par les partenaires de la branche spectacle, c'est-à-dire de vrais morceaux d'artistes et de vrais bouts d'employeurs, qui connaissent les enjeux de nos professions ; et pas les jaunes de la centrale-CFDT ni les milliardaires du Medef dont la méthode (isoler le mouton noir en l'accusant de ruiner le troupeau) était connue et marchait à tous les coups pendant que les politiques regardaient ailleurs. Il paraît qu'en matière d'économies, ça ne suffit pas. Qu'ils aillent se faire foutre.

L'autre attente était l'apaisement de la situation. Là encore, les socialistes sont conformes à leur méthode : ok, vous voulez mettre le bordel ? Allez-y, on verra si ça marche. 2003 a prouvé que ça pouvait marcher. Aussi, quand Manuel Valls a proposé en 2014, juste avant les festivals d'été, ce bel enfumage que sont l'inscription dans la loi de l'intermittence et la prise en charge par l'Etat du "déficit" présumé, il a également imposé une table ronde à laquelle les intermittents eux-mêmes (non prévus au départ) ont réussi à s'inviter, ainsi que l'étape obligatoire d'un accord de branche pour déblayer le terrain avant la prochaine renégociation (2016 donc).
On en voit le résultat aujourd'hui : le Merdef est court-circuité (rien qu'imaginer leurs têtes embellit encore mes rêves printaniers les plus fous), et à nous le rosé-pamplemousse des campings oisifs ! A nous surtout d'éviter le ridicule de faire la grève-sans-la-faire-mais-en-informant-le-public-que-quand-même-on-n'est-pas-contents-et-qu'à-la-rentrée-on-va-voir-ce-qu'on-va-voir-et-gnagnagna. Bravo, les socialos !! Des vocations de pasionarias fichues par terre à cause de vous, on vous le fera payer en 2017, vous perdez rien pour attendre, tiens.
Certes, nous révèle le bouillant Samuel Churin dans un tweet récent (3), subsiste encore là-dedans une bombinette à retardement sous forme d'une "date anniversaire flottante" : la date-anniversaire fixée à partir de votre dernier cachet, si celui-ci remonte à 2 mois, vous n'avez plus 12 mois mais 10. Sympathique, mais ça ne nous fera pas regretter les 10,5 mois et leur saloperie de décalage vicieux. Nous pensons d'ores et déjà à organiser des soirées spéciales pour faire des cachets "de la veille" (du renouvellement) comme il existe la pilule du lendemain. Les concerts en appartement qui fleurissent un peu partout pourraient servir à cela. Voilà qui aurait de la gueule !

Mais du coup, les hippies, maintenant que vous avez gagné, qu'est-ce que vous allez faire de ce mois-et-demi supplémentaire octroyé à votre paresse coupable ? Un mois de plus aux Baléares ? C'est comme ça que vous allez redresser la France ? 
Ta gueule, Zemmour. Ce temps gagné n'est pas linéaire. Il est exponentiel. Il nous enveloppera comme la bulle amniotique gardienne du Prisonnier. 
Il déploiera un drap de lit mental à nos rêves, écrins de nos créations futures.

Christophe Sacchettini
tofsac@mustradem.com

(1) C'est une image ! Si vous relisez mes éditos des années précédentes, vous aurez compris que je n'y serais pas allé...

(2) Heureux parents que vous êtes, vous entendez aujourd'hui dans la bouche de vos gamins le vocable "abusééééé" mis à toutes les sauces, dans une forme curieusement "dépersonnifiée", de sorte qu'on ne sait jamais bien qui abuse qui. Cela nous change des rapports de la Cour des Comptes et des chroniqueurs de France Info, qui savent toujours les noms des coupables.

(3) Clarisse Fabre, Le Monde du 7 juillet

 
STAGE D'ÉTÉ (25 ANS !)

Il reste quelques places à notre stage d’été 2016 : tous instruments, chant ou musique d’ensemble (Balkans, Bretagne) et tous les petits plus qui épiceront cette fabuleuse semaine : du 14 au 20 août à St-Ismier (38)…et un nouveau venu cette année : Julien Cartonnet qui encadrera le stage de cornemuse.
Des infos ici

 
RENÉ ZOSSO

Le Zosso Project 2016 est désormais sur les rails ! Le stage Initiation à la modalité occidentale sera filmé à l'Acte II Théâtre (Lyon) les 4, 5 et 6 septembre…Pas de panique pour les inscriptions : il est complet. 
Direction artistique du DVD Penser modal : Evelyne Girardon, Christophe Sacchettini, Norbert Pignol. Co-production : AEPEM, AMTRAD, APMT, Cie Beline, CPMDT, FAMDT, MusTraDem, Mydriase. Réalisation à l'automne, sortie prévue début 2017.

Le premier teaser est ici

 
NOUVEAU SITE

Le nouveau site de MusTraDem est en ligne et la boutique fonctionne à nouveau !
Le site
La boutique

 
OÙ BOIRE DES COUPS AVEC NOUS CET ÉTÉ APRÈS L'TURBIN

- TocTocToc au festival Le Son Continu à Ars (Lourouer St-Laurent 36) le 15 juillet. Avec Cordofonic la veille et Hamon-Martin 5tet en fin de soirée, ça sent l'after flamboyant et l'astiquage de pont à la buvette !
http://www.lesoncontinu.fr

- Norbert Pignol et Jérémie Mignotte seront comme chaque année au Festival Quartiers Libres à l'appel de Viellux avec leur célèbre stage d'improvisation. Du 25 au 29 juillet à Henrichemont (18). Ca sent le bop berrichon ça !
Des infos

- Stéphane Milleret et Jean-Pierre Sarzier seront comme chaque année à St-Pierre-en-Diois pour encadrer un non moins célèbre stage d'improvisation. Du 31 juillet au 6 août à Beaumont-en-Diois (26)
Des infos

- Duo Milleret-Mignotte à Gresse-en-Vercors (38) le 12 août. En la Chapelle de la Batie…Ca sent la belle acoustique et le concert pour touristes ça !

 
RITES EN DUO

La "conférence chorégraphiée" Rites en duo (Denis Plassard et Xavier Gresse) dont nous avons commis la bande sonore continue sa route au Chaînon Manquant à Laval (53) le 15 septembre.
Infos

 
VIDÉOS DIATO

Vous aimez l'accordéon, vous aimez la vidéo…
Stéphane Milleret vous concocte quelques cours dématérialisés, disponibles à partir du mois de septembre en version bilingue.
Septembre, c'est demain !
Et l'on murmure que d'autres suivraient la saison suivante avec un accordéon boosté aux hormones...

Le teaser de présentation

La page du site Mustradem dédiée à ces vidéos

 
COPINAGE

Le CD de Nid'Oc est sorti. Porté par nos amies Emilie et Amandine Dulieux, Toupie or not… est un solide assemblage de mélodies nouvelles portées par une orchestration néo-trad très verticale : diato, flûtes, galoubet, cornemuses, guitare, percussions.
www.nidoc.fr

 
LA BOUTIQUE

Les nouveautés !

IN SITU / VILLENEUVE (Mazille/Pignol/Reboud/Sacchettini+30 chanteurs et instrumentistes) - 2CD
Natacha EZDRA chante Jean Ferrat "Un jour futur" - DVD
Anne NIEPOLD / Gwen CRESENS "Monochromatic" - CD

Les artistes « maison » (dernières parutions)

ANTIQUARKS "Kô - le libre album" - CD / livre
TOCTOCTOC « L'ombre et la lumière » - CD
RITES - Musiques pour la chorégraphie de Denis Plassard - Direction musicale : Norbert Pignol - CD
S.MILLERET / N. PIGNOL  "Méthode d'accordéon diatonique Vol. 4" 
Jean BANWARTH « Irish Fingerpicking Guitar Vol. 2 » - Recueil de partitions et tablatures + DVD

Les nouveautés de l'AEPEM disponibles dès le 18 juillet prochain

LA MACHINE "Super gain"
Maxence Camelin & convidatz "Quand la craba crabidarà" 
Anne Rivaud & Alexandra Lacouchie "Ordich!"
La Bricole "Ne vous faites pas marins"

C'est ici

 
          
 
Si vous ne souhaitez plus recevoir cette newsletter, merci d'envoyer un mail à lettre@mustradem.com
Vous n'arrivez pas à voir cette newsletter ? Cliquez ici