Nouveau Antiquarks - Lune bleue Agrandir l'image

Antiquarks - "Lune bleue"

Neuf

Lune Bleue est la bande originale du solo de danse créé et interprété par la chorégraphe Audrey Nion. La chorégraphe et les compositeurs Richard Monségu et Sébastien Tron y interrogent le rapport entre féminité et maternité. 

Plus de détails

Date de disponibilité: 07/12/2018

14,00 € TTC

Fiche technique

TitreLune bleue
Format1 album
PackagingDigifile
Durée40'48
Année de sortie2018
LabelLabel du Coin

En savoir plus

Avec LA LUNE BLEUE, Antiquarks revient à la forme originelle du groupe en duo. Les compositions explorent le lien entre la mère et l’enfant. Entre amour fusionnel et rejet coupable, la musique raconte la réappropriation de l’espace intime de la féminité. Cet opus est une exploration intérieure et met au jour la sensibilité des musiciens-compositeurs avec un album plus acousmatique, fabriqué avec des sons organiques de vielle et de percussions. Les mélodies sinueuses et étirées s’inspirent du thème « Au claire de la lune ». Une flute détournée à la façon du trompettiste Jon Hassel (album Power Spt), une lyre désaccordée et candide, une boite à musiques aux airs de manège de foire inquiétant... Cette forme plus expérimentale fait écho au corps sous un angle inattendu.

Musiciens :
Richard Monégu (chant, voix, g’bon, t’bl, gwo ka, darbouka, tama, gongs, cloches, cuica, angklungs, hochets, flûtes quena et whistle, guembri, guitare, guimbarde, batterie)
Sébastien Tron ( chant, vielle à roue préparée, acousmatique, samplers, Rhodes, Orgue, basse synthé, kalimba, flûte whistle, guitare, cithare, t’bl, programmation)

Composition et arrangements : Richard Monségu, Sébastien Tron
Prise de son : Sébastien Tron, Pacsal Cacouault
Mixage : Sébastien Tron, Pascal Cacouault, Richard Monségu - Studio du Cailloux
Mastering : Pascal Cacouault - Studio du Cailloux

Avis

Pas encore de commentaire client

Donner son avis

Antiquarks - "Lune bleue"

Antiquarks - "Lune bleue"

Lune Bleue est la bande originale du solo de danse créé et interprété par la chorégraphe Audrey Nion. La chorégraphe et les compositeurs Richard Monségu et Sébastien Tron y interrogent le rapport entre féminité et maternité.